• Au dessus ou en dessous du manteau ?

    Pour ma première incursion chez Colette patterns, j'ai choisi leur dernier patron Albion, issu de leur nouvelle ligne masculine "Walden". Male Pattern Boldness a fait un article assez amusant sur cette sortie et sur le packaging du patron, très "Pacific Northwest Hipster aestethic" (expression qui résume ma réaction quand je l'ai découvert : "Ouah, putain, ça y est, ils donnent à fond dans les codes hipster chez Colette ! Bon en même temps, habitant Portland, si eux ne s'accordent pas de donner là-dedans, qui le peut plus légitimement ?" Et en même temps aussi, vu la quantité de personnes des deux sexes et de tous âges en portant que je croise cet hiver, je me disais qu'on n'allait pas tarder à voir éclore un patron de ce genre chez les indés)

    Au dessus ou en dessous du manteau ?Au dessus ou en dessous du manteau ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    En commentaire de l'article de Peter Lappin, quelqu'un citait quelques marques de patrons indépendantes ayant préexisté à Colette, comme Birch street clothing, The Sewing workshop, Park Bench Patterns, mais n'ayant pas bénéficié de la même renommée. Ben en même temps quand tu vas voir leur site, tu comprends pourquoi. Mise en page préhistorique chez le premier, manque de vues du vêtement réel chez le deuxième, fringues vieillottes chez le troisième. L'art d'un branding qui donne rapidement accès à l'essentiel est bien difficile...

    Et pourquoi l'ai-je acheté d'ailleurs ce patron ? Ce n'est pas comme si j'en avais déjà dans mon stock de burda .... Eh bien parce que, ne me voyant dans aucune de leurs robes, j'étais tout de même curieuse de tester la marque et de voir si j'allais vivre ce plumage comme une aide ou un obstacle à la compréhension du ramage... Et d'en tirer quelques leçons. Alors qu'avec burda je sais comment ça va se passer : je vais modifier la moitié du patron, lire les explications en diagonale parce qu'elles me donnent toujours aussi mal à la tête et me lancer en freestyle.

    Alors que je m'interrogeai sur le tissu que j'allais employer, j'ai eu un sursaut de surprise en reconsidérant le patron: hé mais c'est un duffle coat, il est où l'empiècement traditionnel qui fait comme deux pattes sur les épaules ? Mince, le chasseur-cueilleur des hautes cimes de l'Oregon avait tellement bonne mine dans son manteau que je n'ai pas fait attention à ce détail. TPPMG.

    Au dessus ou en dessous du manteau ?

    Je me suis domptée pour faire confiance à Colette et ne pas commencer à modifier cet empiècement des épaules. En fait de modifications, seules les pattes de boutonnages ont été arrondies parce qu'en rectangle là, c'était pas possible. Et j'ai un peu augmenté l'espace entre les attaches pour ne pas avoir les cuisses trop à l'air quand je marche (c'est un manteau d'hiver, bordel).
    Je l'ai fait en S, ce qui correspond à mes mesures de buste. La largeur des avant-bras est un poil juste (EDIT de fin d'hiver : finalement ça va), et si je suis bien à l'aise dans la carrure, au niveau des hanches (qui font une taille de plus) ça va mais c'est limite. Et l'avancée de la capuche est limite également (EDIT de fin d'hiver : oui très limite. Elle m'a vraiment fait chier cette capuche).

    Au dessus ou en dessous du manteau ?Au dessus ou en dessous du manteau ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au dessus ou en dessous du manteau ?


    Le livret à spirales est détaillé et très aéré avec une présentation agréable. Je n'ai pas cherché à traduire dans le détail toutes les explications, les illustrations étant assez claires pour éviter de faire n'importe quoi. J'ai juste fermé la doublure à la main au niveau de la capuche plutôt que de tout coudre à la machine par l'extérieur en bas.

    Au dessus ou en dessous du manteau ?

    Pour le tissu, j'avais en tête de recycler un poncho en laine marine fait il y a presque 10 ans dans un grand coupon hérité de ma grand-mère. Comme cela ne faisait pas assez de tissu, j'ai regardé ce que j'avais en laine, et l'option la plus potable était cette laine écossaise récupérée d'une housse de canapé mangée aux rats. Tout n'est pas dans le droit-fil mais on s'en est sorti ! Pour la doublure, une chute de coton bleu additionnée d'un coupon de liberty inutilisable autrement (folie passée des achats sur internet). Anglais dehors, norvégien dedans !

    Au dessus ou en dessous du manteau ?

    "English ch-ch-charm, my dear..."

    Au dessus ou en dessous du manteau ?

    J'avais pris 2 boutons supplémentaires pour les brides des poignets parce que je ne suis pas fana des détails pseudo-fonctionnels, pour finalement n'en laisser qu'un car les poignets sont déjà suffisamment étroits pour que le vent ne s'y engouffre pas.
    Les toggles, enfin les brides (j'aime bien ce mot, "toggle". Pas autant que "parsnip", mais j'aime bien. Parsnip, parsnip, parsnip.) sont faites main avec du sisal rouge passé dans des boutons en bois.

    Le tout est très chaud, et les immenses poches internes sont une excellente idée : plus besoin de sac à main! Il est par contre impossible de porter une grosse écharpe et de fermer la bride du haut par dessus. Comme je l'ai dit, la largeur limite aux hanches fait que les cuisses ne sont pas très protégées lors de la marche. Pas très agréable par temps glacial.

    **********

    Au dessus ou en dessous du manteau ?

    Hipster se libérant par l'artisanat


  • Commentaires

    1
    fred-etc
    Lundi 20 Janvier 2014 à 12:28
    fred-etc

    Il est pas mal du tout ton manteau ! J'aime bien l'idée de la récup de tous ces morceaux de tissus, bien vu.

    Et je me suis bien marrée en cliquant sur Albion, c'est là que j'ai compris pourquoi la barbe !!! 

    (j'adore ton côté barré !!!)

    2
    Mardi 21 Janvier 2014 à 15:11

    Je l'aime bien aussi finalement. La première minute où je l'ai porté une fois fini je l'ai détesté, puis c'est allé de mieux en mieux ensuite. Ç a fait quelques jours que je le porte et mis à part la capuche à laquelle je recommanderais de rajouter au moins 2cm, il est très satisfaisant.

    Quand à la barbe... vu mes projets en cours il semble que 2014 commence sous le signe du Mâle :)

    3
    Mardi 4 Février 2014 à 22:42
    Rose

    Aaaaaaaaaaaaaah, merci d'avoir arrondi les bords de cette foutue patte de boutonnage, franchement j'ai pas réussi à passer outre dans la présentation du modèle, elle m'a écorché les yeux. 


    Franchement, c'est mille fois mieux. 


    Et sinon il est hipster ton manteau, mais c'est pas grave (pis il est bien fait). Jolis, les raccords de carreaux. 

    4
    Mercredi 5 Février 2014 à 22:20

    Oui c'est rigolo ce contraste entre le fignolage aux petits oignons de la présentation et ces grosses papattes. Ca doit être le retour du refoulé ou un truc de la sorte.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :